Comment entretenir votre chaudière à gaz

Comment entretenir votre chaudière à gaz ?

Qu’elle fonctionne au fioul, au charbon, au bois ou encore au gaz, l’entretien régulier de votre chaudière est important et obligatoire. En effet, il est recommandé par tous les professionnels de faire un entretien annuel de votre chaudière, afin de garantir que tout fonctionne comme il se doit et d’éliminer tous les risques d’un mauvais fonctionnement.

Cet entretien doit être fait par un chauffagiste professionnel, mais cela ne vous empêche pas de préparer l’arrivée du chauffagiste chez vous et de faire un entretien quotidien. Pour en savoir plus sur l’entretien de votre chaudière à gaz, nous vous invitons à lire attentivement la suite de cet article.

Entretenir vous-même votre chaudière : est-ce possible ?

Entretenir vous-même votre chaudière est-ce possible

Même si l’essentiel du travail est fait par le chauffagiste lors de sa visite annuelle, vous pouvez assurer un suivi quotidien avec quelques pratiques afin de garder les performances de votre chaudière à gaz plus longtemps. Vous pouvez faire de nombreuses interventions sur votre chaudière sans faire appel à un chauffagiste pour éviter d’avoir des frais supplémentaires à ceux de la visite annuelle du chauffagiste, comme purger les radiateurs ou encore remettre leur pression. Ces petites interventions sont à la portée de tous et ne nécessitent pas l’intervention d’un professionnel.

Tâchez de ne faire aucune intervention sur votre chaudière tant que celle-ci est encore en marche ou que vous venez de l’éteindre après un long cycle de fonctionnement, tout comme fait le chauffagiste, car ceci peut rapidement devenir problématique. Il faut laisser le temps à votre machine de refroidir et n’intervenez jamais avant de vous assurer qu’elle est bien mise hors tension. Vous pouvez demander conseil à votre chauffagiste pour savoir quelles sont les pièces qui ont été changées et celles que vous devez particulièrement surveiller pour lui faciliter le travail.

Quelles sont les opérations à effectuer soi-même ?

Vous pouvez faire plusieurs choses vous-même sans risque, il s’agit essentiellement de quelques interventions d’entretien et de surveillance, comme la vérification de la pression de votre chaudière. Sachez que la pression opérationnelle qui représente la pression idéale d’une chaudière à gaz se situe entre 1 et 2 bars. Si votre manomètre affiche une pression trop basse et que vous entendez des gargouillis, c’est souvent signe que votre circuit contient de l’air. Ceci entraîne une baisse de performance considérable de votre chaudière, vous devez purger la chaudière ou les radiateurs pour régler ce problème. Si cette baisse de pression est conséquente, ceci indique qu’il y a une pièce défectueuse.

Lorsqu’il s’agit de purger votre chaudière et les radiateurs, vous pouvez suivre le manuel de votre machine pour savoir comment faire ou suivre les nombreux tutoriels sur YouTube pour vous guider.

L’essentiel des interventions que vous pouvez faire sur votre chaudière concerne la surveillance de la pression, l’état des jointures et des raccords et le capot sur la chaudière à gaz qui doit être régulièrement aspiré pour le débarrasser de la poussière. Vous pouvez aussi désembuer le circuit de chauffage à l’aide d’un produit de nettoyage.

Que fait le chauffagiste lors de sa visite ?

Que fait le chauffagiste lors de sa visite

Malgré vos efforts pour entretenir votre chaudière à gaz, la visite annuelle du chauffagiste reste nécessaire. Lors de sa visite d’entretien, le chauffagiste procède essentiellement à :

  • la vérification de l’état général de votre chaudière, c’est le moment idéal pour l’informer de n’importe quelle anomalie que vous avez remarqué lors de votre entretien ;
  • l’optimisation des réglages de la chaudière après l’avoir nettoyé ;
  • l’évaluation des performances énergétiques et les émissions polluantes de la chaudière ;
  • si votre chaudière n’est pas étanche, le chauffagiste est obligé de mesurer le monoxyde de carbone dans l’air ambiant afin de s’assurer de l’absence totale de risques.

Si la vérification du taux de monoxyde de carbone est aussi importante, c’est parce que ce gaz constitue un réel danger et menace votre vie et celle de votre famille. S’il est compris entre 10 et 20 ppm 3, le chauffagiste est obligé de déterminer la pièce défectueuse sur le circuit de chauffage et de la changer, par contre si ce taux dépasse les 50 ppm 3, vous serez obligé d’éteindre votre chaudière. Cependant, s’il ne remarque aucun problème, il vous remettra une attestation indiquant tout ce qui a été contrôlé et corrigé, pour vous servir de justificatif auprès de votre assureur en cas de sinistre.

Cet article traite du dossier suivant : Comment entretenir votre chaudière à gaz ?

4.1/5 - (9 votes)
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Articles qui pourraient vous intéressez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Demandez-nous un devis gratuit

Vous avez besoin de conseils personnalisés pour choisir l’équipement qui correspond à vos besoins ?

Contactez-nous et recevez votre devis gratuit

Call Now ButtonAPPELER