Comment contrôler les normes d'emplacement d'une chaudière à gaz

Comment contrôler les normes d’emplacement d’une chaudière à gaz ?

L’installation d’une chaudière à gaz, ne se fait pas n’importe comment. La législation prévoit des normes d’installation, en prévention des dangers liés à son dysfonctionnement.

Si votre fournisseur de chaudière à gaz, ne respecte pas ces normes, lors de son installation, cela pourra provoquer des conséquences désastreuses. C’est pour cela, que les organismes fournissant le gaz, veillent à ce que l’installation de la chaudière et son fonctionnement soit convenable et ne met pas en danger les résidents du logement.

Qui contrôlent les normes d’emplacement d’une chaudière à gaz ?

Qui contrôlent les normes d’emplacement d’une chaudière à gaz

Après l’installation d’une chaudière, un certificat de conformité est exigé, par le fournisseur d’énergie, pour pouvoir la mettre en marche, de façon sécuritaire. Il doit être délivré, une fois les travaux d’installation terminés. Et ce, soit par l’installateur lui-même, s’il possède les certifications nécessaires (Reconnu Garant de l’environnement professionnel du gaz, Qualibat ou Qualigaz), soit par une organisation agrée, telle que Dekra, Copraudit ou Qualigaz. Le contrôleur devra s’assurer que la chaudière à gaz respecte bien les normes d’emplacement et les matériaux requis, selon la législation en vigueur. Le certificat de conformité devra réunir toutes les informations liées à l’installation de votre chaudière à gaz, à savoir :

  • Le type de chaudière gaz installée ;
  • Un descriptif détaillant l’installation faite ;
  • L’entreprise s’occupant de la certification ;
  • L’identifiant en chiffre du certificat ;
  • Les labels de la société qui s’est chargée de l’installation, etc.

Quelles sont les normes d’emplacement d’une chaudière gaz ?

Ce type de chaudière, communément appelée, chaudière ventouse, préchauffe l’eau de la chaleur, en récupérant la vapeur d’eau, qui se dégage lors de la combustion, en d’autres termes, elle aspire l’air à brûler, de l’intérieur de l’habitat, pour ensuite évacuer les fumées qui s’en libèrent, vers l’extérieur. Comme ceci, se fait grâce à un conduit double flux, caractérisé par son étanchéité, l’installation de ce type de chaudière à gaz, ne requiert pas un emplacement particulièrement ventilé. Toutefois, pour permettre l’évacuation des gaz provenant de la chaudière, l’installateur doit placer un terminal à l’extérieur de votre logement, de façon à éviter de le détériorer ou de laisser les gaz s’échapper vers l’intérieur. Cet appareil peut être fixé au mur ou sur le toit, mais en l’éloignant de certains éléments extérieurs qui pourraient lui nuire :

  • Il faut maintenir une distance de 60, cm de toute ouverture d’air ;
  • Distancer d’au moins 30 cm, entre le toit et le terminal ;
  • Il doit être espacé de 30 cm, placé sous un balcon ;
  • Une distance de 40 cm, entre le terminal et une porte ;
  • Une distance de 40 cm, entre le terminal et une fenêtre, etc.

Pour résumer, une chaudière gaz à condensation, ne nécessite pas d’être installée dans une pièce aérée, de ce fait, elle peut être installée, n’importe où chez vous, que ce soit la cuisine, ou placard, néanmoins certaines conditions doivent être respectées. Dans une cuisine, il ne faut pas la placer en haut d’une plaque de cuisson ou de la machine à laver, ça pourrait l’endommager assez vite. Et dans la salle de bain, l’installation doit se faire suivant la norme électrique 15 – 100 , à cause du risque d’électrocution subsistant. Une distance d’au moins 60 cm de la baignoire ou la douche doit être impérativement respectée. Cependant, bien que ce soit possible de l’installer à la salle de bain, ce n’est certainement pas l’emplacement idéal, à cause de l’humidité qui réduit les performances de votre chaudière. L’avantage de ce type de chaudière, c’est qu’elle peut être à l’abri du regard, en l’installant dans un placard, en gardant une distance de manœuvre de 5 cm de chaque côté, pour faciliter son entretien chaque année. Enfin, bien que ce soit possible de placer ce type de chauffage gaz dans une chambre, ce n’est fortement pas recommandé, à cause du gaz qui pourrait malencontreusement s’en échapper.

Quelles sont les normes d’emplacement d’une chaudière VMC gaz ?

normes d’emplacement d’une chaudière VMC gaz

Ce type de chaudière, extrait l’air ambiant de l’intérieur de votre logement, puis attire les gaz qui se forment, dans un conduit qui les évacue vers l’extérieur. C’est un système de Ventilation Mécanique Contrôlée. On recommande généralement de la placer dans des pièces humides, telles que la cuisine ou la salle de bain, et veiller régulièrement à ce que les bouches d’aération ne soient pas obstruées.

Cet article traite du dossier suivant : Comment contrôler les normes d’emplacement d’une chaudière à gaz ?

4.1/5 - (7 votes)
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Articles qui pourraient vous intéressez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Demandez-nous un devis gratuit

Vous avez besoin de conseils personnalisés pour choisir l’équipement qui correspond à vos besoins ?

Contactez-nous et recevez votre devis gratuit

Call Now ButtonAPPELER